Cloud Migration

Définition de la migration vers le Cloud

La migration vers le cloud signifie que les entreprises ont l’intention de faire passer leurs applications d’une architecture on-premises (sur site) vers le cloud. Une fois que vous êtes dans le cloud, vous pouvez passer d’un cloud à un autre (comme Azure à AWS, d’un Cloud privé à un cloud public, etc.)

Pourquoi migrer vers le Cloud ?

La concurrence acharnée et la demande croissante de services numériques font qu’il est urgent que les entreprises effectuent leur transformation numérique. Elles ont besoin de solutions modernes pour aligner efficacement leurs ressources et élaborer de nouvelles stratégies pour leur environnement business dynamique. Le cloud offre des ressources informatiques flexibles qui permettent la transformation de leur modèle d’entreprise, une mise sur le marché rapide et la possibilité de tester les ressources de manière efficace. En outre, le cloud computing accélère la transformation numérique des entreprises.

Pour les départements informatiques, l’avantage technique du cloud, comme l’automatisation (en réduisant l’erreur humaine) est au centre de l’attention. Les cadres, quant à eux, veulent utiliser l’environnement cloud pour la croissance et la flexibilité de l’entreprise. Ces deux avantages sont la clé d’une transformation numérique réussie.

La transformation numérique est aujourd’hui pratiquement une condition préalable pour que les organisations restent innovantes et compétitives. La migration vers le cloud est devenue un élément clé de ce processus. Il ne s’agit pas d’un objectif final, mais plutôt d’une ressource pour croître et innover continuellement.

La transformation numérique, qui signifie la mise en œuvre de processus numériques, nécessite l’utilisation de davantage de technologies de l’information qu’auparavant. Pour les entreprises comme pour les pouvoirs publics, les coûts jouent un rôle très important. C’est là qu’intervient la migration vers le cloud mettant à disposition de nouveaux services à la demande et à des tarifs très compétitifs.

Conserver une bonne marge, tout en développant et en mettant sur le marché rapidement sont les principaux objectifs de la transformation numérique d’une organisation. L’entreprise doit être évolutive. Si vous avez 10 clients au cours du premier mois, vous devez être en mesure de servir 1000 clients à la fin du deuxième mois, et ainsi de suite. Seul le cloud, avec son énorme potentiel d’automatisation, peut répondre à ce besoin de grande flexibilité et d’évolutivité. Lorsque les ventes continuent à augmenter, l’objectif d’une entreprise évolutive est d’obtenir plus de résultats avec un minimum d’efforts. Et l’automatisation du cloud est l’outil parfait pour y parvenir.

Les entreprises en cours de transformation développent de nouvelles applications en tirant parti du déploiement cloud. Elles établissent également une feuille de route avec leur fournisseur de services cloud pour migrer une grande partie de leurs applications existantes vers le cloud.

Les organisations qui migrent vers l’environnement cloud ont non seulement un impact sur le système d’information, mais aussi sur les processus de travail, les employés, l’infrastructure – rien de moins que la culture organisationnelle elle-même.

Pour beaucoup, « le Cloud » est synonyme d’agilité et de flexibilité. La migration vers le cloud modifie le modèle d’exploitation et permet de réduire les coûts techniques, bien que le contrôle soit moindre dans une organisation basée sur le cloud » Une migration réussie conduit à la refonte de la structure organisationnelle précédente – dans le but de permettre une organisation agile, innovante et réactive dans le cloud.

 

Comment migrer ses applications vers le Cloud?

La migration vers le cloud nécessite beaucoup de planification, d’harmonisation, d’expertise et, surtout, une approche globale. Vous essayez encore de vous décider ? Voici quelques facteurs clés que vous devez garder à l’esprit.

  • N’oubliez pas que vous ne pouvez pas tout réaliser en même temps. Les choses pourraient devenir problématiques si vous vous précipitez pour déplacer vos applications. Commencez plutôt à petite échelle, avec un projet pilote initial, qui présente peu de risques. Découvrez les capacités fondamentales du cloud requises pour cela.
  • Choisissez ensuite le modèle de Cloud approprié (Cloud public, Cloud hybride, Cloud privé, Multi Cloud) et un bon fournisseur de Cloud en fonction de votre objectif commercial final. Déterminez le retour sur investissement global, le temps, les efforts et les ressources financières que vous pourriez avoir à investir dans tout ce processus.
  • Vous devez comprendre le fonctionnement interne des applications que vous utilisez. Évaluez leurs exigences, leur complexité, leurs interdépendances et les coûts probables de transition pour déterminer quelles applications doivent être déplacées en premier.
  • Une fois que vous avez décidé quelles applications doivent être déplacées en premier, utilisez une approche agile Digital Factory pour définir une feuille de route claire. Utilisez une plateforme collaborative qui fournit des informations automatisées sur les tâches prévues afin d’accroître la visibilité au sein des équipes.
  • Vous pouvez ensuite déplacer vos applications existantes vers le cloud. Enfin, vérifiez si le transfert a réussi en déterminant au préalable certains indicateurs clés de performance (KPI) du Cloud. Vous devez comparer et mesurer la performance de votre application, avant et après la migration.

Types de migration vers le Cloud

Vous pouvez déployer plusieurs stratégies pour migrer vers le cloud.

Lift and shift ou ré-hébergement

Cette approche de lift and shift est une approche qui permet de migrer de l’environnement actuel vers le cloud sans trop de changements. Cette méthode est rapide, facile, moins coûteuse et ne nécessite pas de nouvelle courbe d’apprentissage. Toutefois, ce n’est pas une solution durable.

Lift and enhance ou re-platforming

Cela signifie qu’il faut légèrement optimiser les applications avant de les ré-héberger dans le Cloud. De cette façon, vous pouvez les rendre plus compatibles avec le Cloud lors de la migration. Vous pouvez ainsi tirer plus d’avantages de votre migration vers le cloud. Mais ce processus peut être laborieux et coûteux, comparé à la migration par lift and shift.

Drop and shop or re-purchasing

Cela implique de déplacer certaines applications vers une nouvelle plate-forme SAAS qui est en mesure de mieux répondre à vos besoins. Un modèle SAAS Cloud vous permet de vous concentrer sur votre activité principale et de rester compétitif sur le marché.

Re-factoring or re-architecting

C’est l’autre extrême du modèle lift and shift. Il implique de construire vos applications à partir de zéro. Cela nécessite une nouvelle logique d’application ainsi que des ressources, du temps et des compétences supplémentaires. Cependant, au final, cela peut aider votre entreprise à bénéficier des avantages du « cloud natif » en étant plus évolutive.

Retiring

Cela signifie qu’il faut arrêter ou remplacer les applications que vous ne trouvez plus utiles, sans perte de valeur pour les clients. Cela peut être coûteux et prendre du temps, mais vous pouvez finir par économiser de l’argent en réduisant votre infrastructure.

Retaining

Cela signifie qu’il faut conserver certaines de vos applications dans l’infrastructure existante en raison de certaines contraintes de sécurité dans le Cloud. Vous pouvez envisager de les déplacer lorsque cela est plus judicieux.

La mise en œuvre d’un projet de migration vers le cloud pourrait prendre plusieurs années, en fonction du nombre d’applications dont vous disposez. Dans le pire des cas, cela pourrait conduire à une infrastructure bâclée. Surtout si vous essayez de réaliser cette activité compliquée par vous-même. Vous aurez besoin de l’aide d’un spécialiste à chaque étape du processus pour réduire le temps, les coûts et obtenir les avantages souhaités. Le bon fournisseur de cloud computing adaptera la stratégie de cloud computing en fonction de vos besoins à long terme, en gardant à l’esprit l’impact qu’elle pourrait avoir sur la continuité de votre activité.

R&S®Cloud Protector est une solution agnostique qui peut utiliser tous les modes de déploiement. Si vous commencez par configurer ce produit dans votre datacenter classique, vous pouvez toujours migrer vers le cloud à votre convenance, en quelques clics seulement. En fait, cela pourrait être la première étape de votre stratégie de migration vers le cloud – mettre la solution de sécurité en mode « prêt pour le cloud », pour toutes les applications. Ensuite, la migration des applications semblerait plus simple. Consultez les experts de Rohde & Schwarz Cybersecurity et commencez à élaborer un plan de mise en œuvre pour votre migration vers le cloud.

 

Demandez vos 14 jours d'essai gratuit

Cela ne prend que 60 secondes pour protéger vos sites et applications web.
Qu’attendez-vous pour essayer ?