SaaS Cloud

Définition du SaaS

Le SaaS c’est quoi ?

Le logiciel en tant que service (SaaS) est la forme la plus répandue de cloud computing dans laquelle un fournisseur de cloud computing propose des logiciels sous licence sur la base d’un abonnement. Cet abonnement peut-être modulable (abonnement mensuel ou annuel, par exemple en fonction du nombre d’utilisateurs). Le fournisseur héberge ces logiciels, de manière centralisée sur internet pour les entreprises.

La différence IaaS, PaaS, SaaS

Le cloud public est construit sur les trois niveaux de service suivant : infrastructure as a service (IaaS), platform as a service (PaaS) et software as a service (SaaS). Ces trois niveaux de services fournissent une infrastructure informatique virtualisée. Comme tous les services de cloud computing, ils peuvent être adaptés dynamiquement aux besoins spécifiques des utilisateurs.

 

Infrastructure en tant que service (IaaS)

Ce niveau est en quelque sorte la base, puisque les ressources matérielles ou les instances de calcul telles que la mémoire ou les processeurs sont disponibles virtuellement et peuvent être ajoutées ou réduites à volonté. Dans de nombreux cas, le terme de centre de données virtuel (virtual data center) est donc aussi couramment utilisé.

Avantages de l’IaaS :

  • Cela permet de réaliser des économies. Le matériel informatique étant particulièrement coûteux à l’achat, il doit être mis en place en tenant compte de la sécurité informatique. De plus, il devient très vite obsolète. De plus, la gestion du matériel implique la gestion de pièces de rechange et de RMA adéquates. La mise à jour d’un matériel obsolète implique une migration logicielle fastidieuse, qui peut être évitée grâce à l’IaaS. C’est pourquoi les ressources informatiques virtualisées, fournies à la demande, sont très intéressantes pour les entreprises.
  • Les fournisseurs de services Cloud permettent aux clients de payer en fonction de leurs besoins et de moduler les ressources en fonction de l’évolution de leurs besoin. 
SaaS Cloud - Infrastructure as a Service (IaaS)
Infrastructure en tant que service (IaaS)
SaaS Cloud - Plate-forme en tant que service (PaaS)
Plate-forme en tant que service (PaaS)

Plate-forme en tant que service (PaaS)

Le PaaS comprend des services supplémentaires à l’IaaS. Outre les serveurs, le stockage des données, les réseaux et le centre de données, les utilisateurs louent également toutes les applications middleware comme le système d’exploitation, la base de données, etc. Le fournisseur s’occupe ensuite de la configuration. Ce niveau est particulièrement intéressant pour les développeurs de logiciels car il agit comme un connecteur en fournissant les environnements pour le développement de logiciels basés sur les systèmes d’exploitation de l’architecture IaaS.

Avantages du PaaS :

  • Les organisations peuvent utiliser le même environnement pour tester, développer et héberger leurs applications.
  • Ils n’ont pas à se soucier de la gestion de la sécurité des applications de tiers.

Software as a Service (SaaS)

Comment fonctionne le SaaS ?

À ce niveau, les utilisateurs disposent de programmes via un navigateur en fonction de leurs besoins, ce qui signifie des économies sur les frais de licence des logiciels et sur les coûts d’installation et d’administration.

Les avantages du SaaS :

  • Le principal avantage pour les organisations est de pas à se soucier de la gestion, de l’installation, de la mise à l’échelle ou des mises à jour des logiciels.
  • L’accès à leurs applications peut se faire depuis n’importe quel appareil depuis n’importe où dans le monde.
 
 

En 2019, les dépenses mondiales pour l’offre de SaaS s’élevaient à environ 102 milliards de dollars.[1] En outre, ce service devrait être le plus rentable tout au long de 2021. Selon les prévisions de Gartner, les recettes provenant du SaaS uniquement en 2021 s’élèveront à 113,1 milliards de dollars. En fait, d’ici 2025, 55 % des grandes entreprises mettront en œuvre avec succès une stratégie SaaS globale dans le Cloud.

 
SaaS Cloud - Software as a Service (SaaS)
Software as a Service (SaaS)
L’IaaS est arrivé en deuxième position avec 39,5 milliards de dollars pour 2019, suivi par le PaaS avec des recettes prévues de 18,8 milliards de dollars. Ces modèles de services gagnent beaucoup en popularité en raison des avantages qu’ils offrent par rapport à l’hébergement sur site.

Exemples de SaaS

L’histoire d’une société SaaS révolutionnaire : Salesforce

Salesforce est l’une des entreprises de logiciels SaaS les plus prospères au monde, et son histoire est très fascinante. À la fin des années 1990, le concept de « cloud computing » était inexistant. Marc Benioff et ses trois co-fondateurs avaient une vision : étendre l’accessibilité d’un logiciel de CRM à leurs clients, à tout moment et en tout lieu, grâce à une infrastructure mondiale de cloud computing. Ils se sont attaqués à des monstres comme SAP et Oracle. Cette idée révolutionnaire a pris d’assaut toute l’industrie du logiciel. Dans les années qui ont suivi, le secteur a connu un essor considérable. Salesforce a gagné de nombreux investisseurs, a ajouté de nouveaux services et produits à son portefeuille et a élargi ses marchés.

À ce jour, ils continuent de régner sur le marché du cloud SaaS, avec un nombre important d’acquisitions de clients chaque année. Leur récente acquisition de Slack, une plate-forme collaborative as a service populaire, renforce encore leur position sur le marché, en répondant à tous les besoins métiers possibles de leurs clients.

Le modèle Netflix

Parmi les autres principaux fournisseurs de solutions SaaS figure Netflix, un fournisseur de services de streaming de films en ligne. Le modèle commercial basé sur l’abonnement joue vraiment en leur faveur pour augmenter leurs revenus. Netflix a mis en place des méthodologies efficaces pour tester ses capacités d’automatisation et de résilience du cloud. Ils utilisent la discipline de chaos engineering pour désactiver certaines de leurs propres machines virtuelles de manière aléatoire. Ils veulent s’assurer qu’ils peuvent survivre à de telles situations d’échec, et y répondre sans aucun impact sur leurs clients. Par conséquent, pour être un bon fournisseur de SaaS, vous devez penser à tout et être prêt, si le chaos frappe.

Grâce à ces entreprises innovantes, nous pouvons aujourd’hui tirer parti de la grandeur de l’écosystème du SaaS.

Différence : mode SaaS ou Cloud ?

Le SaaS et le Cloud ne signifient pas la même chose. Tous deux ne nécessitent pas d’installations, de mises à jour et de maintenance exhaustives. Cependant, le SaaS n’est qu’une partie de l’univers du Cloud. Avec un WAF déployé sur une place de marché (market place), vous devez gérer le logiciel et ses mises à jour sur un serveur tiers. Cependant, avec une offre SaaS, vous ne devez pas assumer la responsabilité de la gestion des applications. Il est vrai que vous avez plus de contrôle avec le Cloud. Si vous avez besoin d’une solution économique pour votre entreprise, alors le SaaS est la solution qu’il vous faut.

Pourquoi choisir R&S®Cloud Protector ?

Une véritable plateforme SaaS pour gérer vos applications critiques dans le monde multi-cloud d’aujourd’hui

R&S®Cloud Protector est un bon exemple d’offre SaaS, déployée et maintenue par le fournisseur sans que le client ait à l’installer. Rohde & Schwarz Cybersecurity a choisi le modèle SaaS pour offrir ses capacités au client, en raison de sa facilité de mise en œuvre et de configuration. Il suffit de rediriger le trafic de vos applications vers l’infrastructure informatique hébergée. Si le trafic web connaît une forte augmentation, il relève rapidement le défi et s’adapte à vos besoins additionnels. L’infrastructure se charge de la mise à l’échelle, des mises à jour logicielles et de la surveillance des plateformes. Ainsi, elle a très peu de frais généraux concernant les coûts initiaux ou d’autres investissements.

Cette offre s’accompagne souvent d’une myriade d’autres avantages comme la protection DDoS contre les attaques volumétriques et une réponse rapide au Top 10 de l’OWASP. En outre, la tarification de l’abonnement SaaS basée sur la consommation en fait une solution idéale et flexible.

Avec R&S®Cloud Protector, l’objectif est de proposer plus rapidement des produits et services innovants aux clients. Et les experts de l’équipe y parviennent en effectuant des boucles de rétroaction plus courtes et plus efficaces. De plus, étant hébergé dans des centres de données européens, R&S®Cloud Protector garantit un hébergement de première classe avec le niveau de sécurité maximum possible et assure la conformité avec les règles européennes de protection des données (RGPD). Prêt à activer votre mode SaaS ?

[1] Source Gartner